Un article publié dans la revue Nature Genetics montre que les schémas de transmission aléatoire des gènes du cancer en dehors du chromosome, c’est-à-dire l’échafaudage de l’information génétique dans le noyau de la cellule, contribuent à de mauvais résultats thérapeutiques chez les patients. A paper in the top journal Nature Genetics shows that random inheritance patterns of cancer genes outside the chromosome, i.e. the scaffold for the genetic information in the cell nucleus, contribute to poor treatment outcomes in patients.